Jeune chambre Internationale Lausanne
Le mouvement de Jeunes Citoyens Entreprenants

C’est en 1915 que Henri Giessenbier jr. fonda à St Louis/USA une Association de Jeunes Gens, ayant pour programme de rendre service à la communauté. L’idée se propagea ensuite sur tout le territoire des Etats Unis et aboutit en 1924 à la fondation de l’United States Junior Chamber of Commerce. Le mouvement rencontra un vif intérêt dans les pays anglo-saxons et dès 1926 de nouvelles Chambres furent créées en Grande-Bretagne et au Canada. C’est en 1932 que se constitua le conseil exécutif de toutes les « Junior Chambers », avec pour but d’étendre le mouvement au reste du globe. Le premier congrès mondial eut lieu en 1944 à Mexico pour ratifier la constitution de la Junior Chamber International (JCI). A l’heure actuelle, la JCI développe ses activités dans plus que 100 pays des cinq continents et compte environ 5000 Chambres locales comprenant environ 200’000 membres. Un secrétariat permanent est installé à St. Louis / Mississippi / USA occupant un état-major des collaborateurs à plein temps.

La première Chambre de notre pays fut fondée à Genève en 1955. En 1959 Lausanne suivit et en même temps se constitua la Jeune Chambre Economique Suisse JCIS (synonyme : Junior Chamber International Switzerland). Depuis, son développement en Suisse a fait de rapides progrès et l’on compte près de 70 Chambres locales avec plus de 3150 membres. L’établissement de nouvelles Chambres est sa préoccupation constante.

La Junior Chamber Switzerland a pour objectifs:

  • D’éveiller chez ses membres suivant les idées du mouvement de la Junior Chamber International,le sens de la responsabilité communautaire, et de les inciter à s’engager pour instaurer une meilleure entente entre les hommes et entre les peuples,
  • De développer les aptitudes de ses membres, en particulier leurs qualités de cadres, et de leur donner l’occasion de les exercer,
  • De contribuer à la résolution des problèmes économiques et d’intérêt public de la communauté,
  • D’encourager l’entente entre les membres aussi bien sur le plan local, national qu’international.

Pour atteindre ces objectifs, les Chambres locales forment des commissions de travail. Celles-ci élaborent des plans et des projets d’importance locale et nationale. Les thèmes peuvent être tout aussi bien de nature économique que de nature culturelle ou sociale. Un des domaines principaux de l’activité est consacré à la formation professionnelle permanente par des cours de cadres, des management-games, des séminaires et des discussions en vue de la formation ultérieure des membres. La cellule de base de l’organisation est la chambre locale (OLM). Celle-ci se constitue dans les villes ou dans les petites villes importantes où un groupe de jeunes gens se retrouve pour réaliser les buts de la Jaycee International.

La Jeune Chambre Economique est absolument neutre aussi bien du point de vue politique que confessionnel. Elle est ouverte à toute personne des deux sexes de moins de 40 ans, assumant ou étant prête à assumer des responsabilités professionnelles ou sociales dans le secteur privé ou public. Par sa nature et ses objectifs, la Jeune Chambre exige de chacun de ses membres qu’il soit prêt à une collaboration effective et capable d’assumer une charge.

En 1962, la JCI a constitué un sénat pour honorer les membres particulièrement méritants de l’organisation. A la suite de leur élection, les sénateurs deviennent membres à vie de la JCI. Le sénat de la JCI comprend aujourd’hui plus de 60’000 personnes dans le monde.